Sections

Un pas de plus pour la construction d'une mairie à Lac-Simon

Publié le 21 mai 2017

Environ une quarantaine de personnes ont assisté à la consultation publique concernant la construction d'une mairie à Lac-Simon.

©Photo TC Media- Jessy Laflamme

CONSULTATION. La prochaine étape pour procéder à la construction d'une mairie à Lac-Simon sera la tenue d'un registre le 26 août prochain.

Pour que le projet se concrétise, il faudra que moins de 220 personnes signent le registre. Les gens pourront apposer leur signature pour montrer leur désaccord de 9h à 19h lors du 26 août.

«Nous sommes très satisfaits de la consultation publique. Nous trouvions important de transmettre, dès le départ, le projet avec tout le monde.»

-Jacques Maillé

Afin d'informer adéquatement la population sur ce projet, la municipalité a tenu une consultation publique le 20 mai dernier. Environ une quarantaine de personnes y ont assisté. La municipalité avait déjà envoyé à la population le document qui y était présenté.

On y apprenait notamment que pour une période de 30 ans, le projet qui se chiffre à 1,8 million coûterait environ 1316 $ pour un contribuable possédant une résidence évaluée à 200 000 $.

La conseillère municipale, Odette Hébert, qui était assise dans la salle tout comme sa collègue Chantal Crête, a demandé à ce qu'on retire la feuille mentionnant ces informations du document, car «il s'agit d'une information erronée étant donné qu'il est impossible de prévoir la somme pour 30 ans puisque le taux d'intérêt de 2,5% est renouvelé après cinq ans et parce que personne ne connaît la situation dans 30 ans.»

Selon elle, le projet est trop coûteux et la salle communautaire n'est pas obligatoire. Elle était assise dans la salle avec Mme Crête, car ces deux conseillères sont exclues des comités pléniers et ainsi, selon ses dires, elles n'ont pas eu accès à toutes les discussions et rencontres concernant ce projet.

Quelques questions ont également été posées concernant le coût du projet qui n'inclut pas la phase 1 ni l'ameublement du nouveau bâtiment. La phase 1 se chiffre à environ 500 000 $ et comprend notamment l'achat du terrain, l'ajout de lampadaires, le puits artésien, la fosse septique, la borne électrique et l'aménagement de la halte routière. «Nous avons déjà tout payé cette phase avec l'argent provenant des surplus», a précisé M. Maillé.

Pour payer les phases 2 et 3 du projet, la municipalité devra effectuer un règlement d'emprunt. L'avis de motion sera lancé le 7 juillet et l'adoption pour le règlement d'emprunt le 4 août lors des rencontres du conseil municipal.

Pour ce qui est de l'ameublement, il sera payé à partir des surplus restants qui se chiffrent à environ 300 000 $.

Plusieurs personnes dans la salle ont tenu à remercier les élus pour ce projet.

 La salle communautaire contiendrait 160 places assises.

Pour prendre connaissance du document, il est possible de visiter le www.lac-simon.net.