Sections

Club de golf Héritage : le dossier est toujours en négociations

Publié le 5 avril 2017

Plusieurs groupes ont démontré de l'intérêt pour cette entreprise touristique de Notre-Dame-de-la-Paix.

©Photo gracieuseté

NOTRE-DAME-DE-LA-PAIX. Différents groupes ont démontré de l'intérêt à opérer le Club de golf Héritage cet été. Les négociations se poursuivent afin d'en arriver à une solution rapidement.

Le cabinet d'experts-comptables Demers Beaulne est en charge du dossier depuis le 17 mars dernier en tant que séquestre. «L'entreprise n'est pas en faillite», précise l'un des associés de ce cabinet, Marcel Roy qui ajoute avoir reçu un mandat d'un créancier garanti pour administrer et vendre les actifs de l'entreprise.

En ce moment, le cabinet négocie avec différents groupes qui voudraient opérer l'endroit. Ainsi, il est difficile pour le moment de savoir si les membres qui ont payé leur cotisation 2017 seront remboursés ou s'ils pourront jouer cet été. Il est aussi trop tôt pour savoir si les mêmes employés seront embauchés cet été, car ces éléments font partie des discussions.  «On espère bien régler le dossier au cours des prochaines semaines et en arriver à une solution favorable pour tout le monde», affirme M. Roy qui ne peut pas dévoiler combien de groupes se sont montrés intéressés par l'entreprise touristique de Notre-Dame-de-la-Paix.

Le conseil d'administration du golf avait également proposé un plan de redressement pour assurer la gestion de l'endroit cet été. Le régisseur a refusé cette proposition et a alors nommé le séquestre.