Ken Bloch triomphe au Rallye défi

François Robert
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le coordonnateur du Rallye défi, Gilles B. Lacroix, nous avait bien avisé lors de la conférence de presse annonçant le retour de l'événement, Ken Block était vraiment à surveiller parmi tous les coureurs sur la ligne de départ,  et après d'autres participations où il n'avait pas terminé, cette fois il a devancé le gagnant des trois dernières années, Antoine L’Estage.

Le champion Ken Block et la mairesse de Lac-des-Plages, Josée Simon.

Dans un cocktail très varié de températures et de conditions de pilotage, Ken Block a réussi à terminer le parcours avec 3 minutes 20 secondes d’avance sur son plus proche rival, et 3 min 48 secondes d’avance sur le troisième, Leo Ulrichich.

 

Joint au téléphone après la course, le coordonnateur Gilles B. Lacroix a précisé que 29 équipes s’étaient inscrites et 14 avaient terminé le parcours. «Beaucoup de bris mécaniques, quelques sorties de route, mais personne ne s’est fait mal», a-t-il expliqué.

 

La mairesse de Lac-des-Plages, municipalité qui participait pour une première fois à l’événement, était bien fière de nous partager une photo prise avec le champion lors des deux spéciales ayant eu lieu sur son territoire vendredi. «Immédiatement après sa course, il a pris le temps de se faire photographier avec la mairesse de la place, j'étais très heureuse et il m'a même dit " You have a realy nice place here" en parlant des paysages de Lac-des-Plages. Il faut dire que ce matin-là le lac était particulièrement calme, un vrai miroir. J'étais très heureuse de cette rencontre. J'ai aussi eu la chance de voir les bolides des favoris de la course (L'Estage, Richard, Urlichich, Losier) défiler devant nous lors du ravitaillement à l'hôtel de ville de Lac-des-Plages, c'est incroyable de les voir s'affairer à remplir les réservoirs et à se préparer à repartir aussitôt pour le stage suivant» , a expliqué Josée Simon enthousiaste.

 

Samedi, «la température était moins que plus clémente» a dit avec ironie M. Lacroix. «Mais d’un autre côté, quand il pleut comme ça, c’est bon au niveau côté sécuritaire, aussi paradoxalement que ça puisse paraître, il y a un peu moins de spectateurs et c’est plus facile de les contrôler, ceux qui sont là c’est plus les réels fans », a nuancé le coordonnateur de l’événement.

 

«Il y a 24 municipalités dans la MRC Papineau, là on est rendus à 6 et on essaye chaque année d’agrandir la famille. » Donc les six de cette année vont revenir et d’autres risquent de s’ajouter? « Oui, c’est notre souhait le plus sincère! », assure M. Lacroix.

Lieux géographiques: Lac-des-Plages, MRC Papineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires